2018, l’année de la CYBER CRIMINALITÉ

//2018, l’année de la CYBER CRIMINALITÉ

2018, l’année de la CYBER CRIMINALITÉ

Info lettre du 20 Décembre 2017

2018, l’année de la Cybercriminalité !

Quel optimisme en cette fin d’année 2017 ! Vaut mieux prévenir que guérir !

La cybercriminalité a atteint un niveau inégalé en 2017 et tout laisse prévoir que 2018 sera encore pire !

Rançongiciel

De plus en plus d’individus et d’entreprise ont subi des attaques paralysant leur ordinateur. Le pirate exige un paiement raisonnable en Bitcoin, svp, pour le débarrer. Vous recevez un appel soi-disant de Microsoft vous indiquant que votre ordinateur a un problème et qu’il est urgent de le réparer. Et vlan, vous venez d’être arnaqué par des gens sans scrupules.

Vous recevez un courriel vous indiquant que vous avez une facture en souffrance. D’ouvrir la pièce jointe pour plus de détails. Si vous l’ouvrez, vous aurez en effet une facture à acquitter, car votre ordi sera gelé.

Virus bancaire

Une nouvelle famille de virus a fait son apparition, il y a quelques mois, sur le « marché canadien ». Ce virus peut vider votre compte de banque en quelques secondes.

Lorsque vous faites des transactions bancaires via Internet, soyez très attentifs pour toute chose inhabituelle. Un changement d’écran rapide qui ne se produit pas normalement. Une demande de refaire la transaction. Si vous tombez dans le panneau, appelez votre banque sur-le-champ.

Comment se protéger ?

Effacez tout courriel si vous ne connaissez pas l’expéditeur. Si vous connaissez l’expéditeur, méfiez-vous des pièces jointes que vous n’attendiez pas. Soyez attentif lorsque vous manipulez vos courriels. « Dehors les automatismes »
Munissez-vous d’un puissant antivirus, tel Avast ou AVG et soyez certains d’activer toutes les fonctions relatives à l’Internet.
Faites des copies intégrales de vos données régulièrement et conservez-les dans le nuage ou sur une mémoire USB.
Si vous vous faites prendre par un rançongiciel, consultez votre expert informatique avant de payer. Il pourra peut-être vous sauver la mise.
N’hésitez pas à héberger votre site Internet et vos courriels auprès d’une entreprise qui protège ses serveurs.

En 2018, prudence, prudence et prudence !

Gilles Larose

Par | 2018-01-02T19:13:49+00:00 janvier 2018|

À propos de l'auteur :