Le projet VICTORIA

Comme tout le monde j’ai été marqué par la disparition de la petite Cédrika, j’ai été marqué d’entendre qu’après sa disparition (13 juillet 2007) des gens ont rapportés avoir vu Cedrika aux quatre coins du Canada. J’ai été marqué de voir l’ampleur des efforts pour essayer de retrouver Cedrika.

 

J’essaie de comprendre comment mon véhicule récréatif, qui dans les faits n’est qu’un tas de ferraille, puisse être retrouvé presque instantanément advenant une disparition et pour retrouver un enfant disparu nous devons attendre des jours, des mois, des années et parfois l’éternité tout en créant un mal intérieur incurable. Chaque année, au Québec seulement, plus de 7,000 enfants sont portés disparus auprès des forces policières, près de 90% sont retrouvés rapidement qu’advient-il des autres enfants?

 

Advenant que ce sondage révèle un appui favorable au projet « VICTORIA » (+80% des répondants sont d’accord) tous les efforts seront mis en place pour qu’un jour tous nos enfants d’âge mineur soient retrouvés instantanément advenant une disparition.

 

Suite à l’enlèvement d’un enfant de neuf ans au Texas nommé Amber Hagerman, le 30 avril 2003 le congrès américain adoptait l’Ambert Alert Bill, le 26 mai 2003 le Québec a implanté sur son territoire l’alerte Amber ce qui a permis de retrouver rapidement plusieurs enfants disparus ainsi que la petite Victoria qui avait été kidnappée à l’hôpital de Trois Rivières le 26 mai 2015.

 

Avec un résultat positif au projet « VICTORIA », nous pourrons fournir clairement l’endroit exact où se trouve l’enfant disparu ou kidnappé, selon moi c’est un complément indissociable au programme Amber.

 

PUIS-JE FAIRE MA PART AFIN QU’UN JOUR, UN ENFANT D’ÂGE MINEUR DISPARU SOIT RETROUVÉ INSTANTANÉMENT (?).

 

André Grosso

Conseiller en sécurité financière.

 

Par | 2017-06-06T18:28:06+00:00 mai 2017|

À propos de l'auteur :