Votre site Internet, cet incontournable

//Votre site Internet, cet incontournable

Votre site Internet, cet incontournable

Votre site Internet, cet incontournable

Un site internet peut être considéré comme un guichet unique. Il peut devenir votre outil de marketing privilégié quand vous y affichez votre offre complète. Vous pouvez ainsi développer vos affaires en offrant le maximum de produits et services visibles tout de suite. Réservez sur votre page d’accueil une zone pour communiquer avec vos clients, notamment lorsque vous écrivez en pleine crise du relèvement de la dette aux États-Unis. C’est le moment de les sécuriser au moyen d’un message rassurant sur la page d’accueil. Vous pouvez également leur dicter les choses à faire pour se protéger des ressacs occasionnés par la situation. Assurez-vous que vous pourrez modifier cette zone par vous-même, sans l’intervention d’un programmeur Web.

Un site attrayant incitera vos clients à le référer à leurs parents et amis. S’ils aiment ce qu’ils voient, ceux-ci voudront probablement vous avoir pour conseiller. Avant même de vous rencontrer, ces clients potentiels vous connaissent déjà. Voilà un avantage important. Votre site, c’est votre carte professionnelle.

Un site Internet attrayant qui respecte les règles de l’art projettera une image positive de votre entreprise. Dans un monde où tout semble converger vers l’image, le fait de ne pas en avoir est un risque à évaluer.

Fausses idées

Si vous pensez que vos futurs clients vous trouveront simplement en tapant votre nom sur le moteur de recherche Google, vous vous trompez.

Internet ne suffit pas, il vous faut des recommandations. Et qui de mieux que vos clients pour parler de vous ? C’est une fois qu’ils auront évoqué votre nom à un client potentiel que ce dernier sera susceptible d’aller voir votre site Internet.

Il en va de même lorsque votre médecin vous annonce que vous êtes malade. Irez-vous chercher un spécialiste sur Google ? Non. Vous demanderez plutôt une recommandation à votre médecin de famille, à un ami qui a souffert de la même maladie ou à une connaissance qui travaille dans un hôpital.

Quelle que soit votre motivation, un site Web doit être entretenu régulièrement, surtout si vous avez une zone de communication en page d’accueil. Vous ne pouvez pas traiter votre site comme vos cartes professionnelles ou l’affiche à la porte de votre bureau. Un site Internet se doit d’être dynamique.

En effet, vos clients y accéderont systématiquement quand ils rechercheront une solution financière quelconque. Il faut en faire le marketing. Avec un site Web, vous ne faites que changer l’outil. Aidez vos clients à le trouver. Autrement dit, vous devez y créer du trafic ! Faire en sorte que vos clients développent le réflexe d’y accéder souvent.

Vos clients veulent connaître l’évolution de leur portefeuille de façon régulière. Il existe plusieurs accès en ligne à cette fin : Winfund, Univeris, Kronos Finance. Plutôt que d’envoyer votre clientèle sur ces sites, pourquoi ne pas lui en donner accès à partir du vôtre, avec un bouton « Mes placements », par exemple ? Cette solution est très facile à réaliser pour un programmeur Web junior. Pour consulter leur portefeuille, vos clients devront ainsi d’abord accéder à votre site.

Sur votre page d’accueil, faites ressortir la zone de communication avec vos clients, ainsi que la liste des produits et services que vous offrez. Un lien peut mener à une description plus exhaustive de chaque produit et service.

Tous les trois mois, et ce, pendant un an, envoyez un courriel à vos clients qui les invite à consulter votre site. Incitez-les à lire votre opinion et celle d’experts sur la conjoncture politique actuelle. Vous les habituerez ainsi à y accéder régulièrement. En revanche, vous devrez tenir la page d’accueil constamment à jour !

Cependant, veillez à éviter des liens vers des sites météorologiques, des nouvelles du sport ou d’autres sites sans rapport avec le conseil financier. Maintenez un degré de professionnalisme élevé dans vos liens. Vous ne voulez pas que vos clients accèdent à votre site simplement pour se rediriger ailleurs, mais bien pour y rester.

Gilles Larose

 

Par | 2013-01-10T15:01:06+00:00 janvier 2013|

À propos de l'auteur :